ENSEMBLE

pour un petit bout de chemin...

1h / 60€ TTC

PRIX À LA SÉANCE
GESTION DU STRESS
COMMUNICATION
GESTION DES PHOBIES
DÉPRESSION
DÉCEPTION AMOUREUSE
PROBLÈME DE CONFIANCE
GESTION D'UN DIVORCE
VIVRE UN DEUIL
SÉANCE

forfait 2 séances de 1h

150€ TTC

1h / 50€ TTC

30 min / 30€ TTC

D'HYPNOSE
SÉANCE
ANTI
GESTION DU
SÉANCE DE

L'hypnose pour qui ?

 

La technique pour arrêter de fumer par hypnose fonctionne sur les sujets faiblement ou très fortement dépendants à la nicotine.
Que vous soyez un gros fumeur ou non cela n'interfère pas dans la durée du traitement.
Cette technique permet de calmer les symptômes de manque sévère aux composants du tabac et aux gestes et comportement addictif.

Si la personne est motivée et prend la décision d’arrêter il y a 90% de réussite. Les 10% d'échec concerne uniquement les personnes qui manquent de motivation. La motivation doit être personnelle et ne doit pas venir de l'entourage familial ou professionnel sinon l’échec est probable.

Cependant dans certaines circonstances comme des problèmes de santé, cette technique est aussi très efficace même si la personne n'est pas très motivée. 

 

Pourquoi choisir l'hypnose : 


L’arrêt brusque et immédiat s’est révélé toujours préférable à l’arrêt progressif. La personne choisit l’hypnose justement parce qu’elle souhaite être débarrassée au plus vite du tabac.

Si au contraire, elle est désireuse de prendre plus de temps pour se détacher de son addiction et de s'habituer au changement ou si le contexte environnant de la personne est stressant, un suivi à plus long terme peut être envisagé. (souvent entre 3 et 5 séances)

 

 

Déroulement de la technique : 


Cette technique a aussi l'avantage d’être de courte durée. Seul deux séances sont nécessaires.
En plus de la technique d'hypnose un fascicule est remis à la personne pour l'aider dans sa démarche. Pour mettre toute ses chances de son coté, la personne doit modifier son environnement, certaines habitudes (de façon éphémère ou définitive), jeter cigarettes et briquets, et faire en sorte que son monde ressemble au monde du non fumeur qu'elle a connu avant de devenir fumeur.

Attention ! Même si cette technique est efficace, toute tentative, même éphémère, de fumer est un danger de rechute, même des années plus tard.


Grossesse sans tabac

Le tabagisme est dangereux pour la fécondité : il peut augmenter le délai nécessaire à la fécondité.
Fumer même quelques cigarettes pendant la grossesse est dangereux pour le bébé : on entend souvent qu’il est préférable de fumer quelques cigarettes par jour au lieu d’être stressé. L’hypnose vient justement atténué ce stress pendant le sevrage
Conséquence du tabac sur la grossesse : la tabac serait responsable de 35% des grossesses extra-utérines, le risque de faire une fausse couche est multiplié par 3 et il est aussi la cause d’accouchement prématuré.


Même les femmes exposées à la fumée des autres sont sujettes à des problématiques car la fumée respirée par la mère passe par le sang de celle-ci et donc aussi du bébé.

Après la grossesse : si la maman allaite son enfant, le lait maternel sera contaminé par la nicotine car il passe dans le lait maternel.

Si vous n’arrivez pas à arrêter de fumer alors que vous êtes enceinte, n’hésitez pas à essayer l’hypnose. L’hypnose reste une bonne alternative pour protéger votre futur enfant.

 

 

Pourquoi arrêter de fumer ?

 

Les risques liés au tabac : 

 

-  90% des cancers du poumon sont liés au tabagisme actif = 1 cancer sur 3 est dû au tabac 

- il est le principal facteur de risque des maladies cardiovasculaires (infarctus, hypertension artèrielle, accidents vasculaires cérébraux…)

 

En France, le tabac tue environ 73000 personnes chaque année. En moyenne 1 fumeur régulier sur 2 meurt à cause du tabac, dont la moitié ont entre 35 et 69 ans. 

 

Les Bénéfices de l’arrêt du tabac :

 

20 minutes après la dernière cigarette, la pression sanguine et les pulsions du coeur redeviennent normales

8 heures après la dernière cigarette, la quantité du monoxyde de carbone dans le sang diminue de moitié. l’oxygénation des cellules redeviennent normale. 

24 heures après la dernière cigarette, le risque d’infarctus du myocarde diminue déjà. les poumons commencent à éliminer le mucus et les résidus de fumée. Le corps ne contient plus de nicotine. 

48 heures après la dernière cigarette, le goût et l’odorat s’améliorent. Les terminaisons nerveuses du gout commencent à repousser.

72 heures après la dernière cigarette, respirer devient plus facile. Les bronches commencent à se relâcher et on se sent plus énergique.

2 semaine à 3 mois après la dernière cigarette, la toux et la fatigue diminuent. On récupère du souffle. on marche plus facilement. 

1 à 9 mois après la dernière cigarette, les cils bronchiques repoussent. On est de moins en moins essoufflé

1 an après la dernière cigarette, le risque d’infarctus du myocarde diminue de moitié. Le risque d’accident vasculaire cérébral rejoint celui d’un non fumeur.

5 ans après la dernière cigarette, le risque de cancer du poumon diminue presque de moitié

10 à 15 ans après la dernière cigarette, l’espérance de vie redevient identique à celle des personnes n’ayant jamais fumés. 

 

PSYCHOLOGIE, HYPNOSE ET THÉRAPIE

BEAUTÉ DE L'ÂME . BEAUTÉ DU CORPS